Through the fire and flames, we carry oooooonnnnn!

31 12 2009

Comme environ 75% de leur fanbase, j’ai découvert le groupe DragonForce en jouant à Guitar Hero III. Ceux qui ont jamais joué (honte à vous), la dernière chanson est d’eux, Through The Fire And Flames. Recemment, j’ai entendu une autre de leur chanson sur NHL 10, Heroes Of Our Time.

Ça faisait un bout de temps que je voulais entendre ce qu’ils ont d’autres comme chansons. J’ai donc décidé de faire mon pirate (yarr), et de downloader leur 4 albums pour voir de quoi ça l’air…

Pour vous donner un idée de c’est quoi DragonForce, imaginez la chanson “Don’t Stop Believing” de Journey, mais à 200 BPM. Le résultat peut peut-être sembler cacophonique en théorie. Mais c’est ça la force de DF: ils sont assez bon pour que ça sonne correct. Et n’importe qui qui a déjà touché à une guitare ou un drum va apprécier le skill de ces gars-là, parce que c’est assez malades…

Les premiers albums ont des sonorités un peu enfantines, très proches des MIDIs du Super NES, à cause du claviériste. Disons que ça donne un charme. Aussi, il y a une power ballad sur le premier, qui clash vraiment avec le reste des chansons.

Mais c’est à partir du 3ème album, Inhuman Rampage, que le groupe commence à sonner solide. C’est d’ailleurs sur cet album que se trouve TTFAF.

Par contre, du premier au dernier, il y a toujours le même problème: les chansons sont tous pareils. Des paroles tout droit sorties d’un livre de fantaisie de la série Dragon Lance (fuck je suis geek!), des solos de malades qui ne finissent plus, des mélodies très années 80 (et le ton aigu du chanteur n’aide pas), ce qui rend chaque chanson utilisable à la fin d’un film de fantaisie, ou dans le générique d’un jeu vidéo d’aventure. La chanson Valley Of Damned est un exemple typique. Ça sonne comme un repos du guerrier… Ce n’est pas une mauvaise chose en soit, mais ça devient très répétitif à la longue.

Reste que pour moi, être capable de jouer de la guitare ou du drum comme ça, ça mérite mon respect! Et je ne serai peut-être pas leur plus grand fan, mais je vais quand même me taper leur solos malades de temps en temps!

Advertisements




De tout et de rien…

28 12 2009

Ah, quand on a le goût d’écrire quelque chose, mais on sait pas quoi… ;) Voici donc quelques petites choses qui me passent par la tête…

  • Je trouve plate ce temps-là! Entre Noël et le Jour de l’An. Peut-être parce que je travaille, peut-être si j’aurai congé ça serait plus le fun, mais c’est vraiment poche… En plus que j’arbitre ce soir, à cause d’un tournoi qu’on a depuis quelques années… Je vais essayer d’avoir congé l’an prochain entre les fêtes…
  • Je commence vraiment à aimer l’interface de WordPress. Pas mal meilleure que Blogger. Et faire un blog sur mon Blackberry est crissement facile, aussi. D’ailleurs, mon dernier blog a été écrit dessus.
  • Maintenant que Noël est passé, le printemps arrive tu, là???
  • Hier, c’était notre annuelle Caravanne des Officiels. Chaque année, on fait un mini-tournoi de 2 heures, à trois équipes qui jouent 4 matchs de 10 minutes, les deux meilleures font une finale. C’est le fun, parce que tu joues pas longtemps, mais le problème c’est qu’on était 7 joueurs par équipe, incluant un gardien. Donc seulement 1 changement. Jouer 8 minutes sur 10, quand t’es pas habitué, c’est rough! Une crisse de chance que j’ai arrêté de fumer!
  • Parlant de ça, ça fait 4 mois samedi que j’ai arrêté!
  • Un problème avec la série 24, c’est que quand tu décides que c’est le dernier épisode que tu regardes pour l’instant, il arrive toujours un clusterfuck à la fin de l’épisode qui fait que t’as pas le choix de voir le suivant tout de suite, sinon tu fais juste penser à ça. J’essaie d’imaginer quelqu’un qui suit la série à chaque semaine à Fox. Il doit virer fou…
  • Mon père aurait eu 63 ans aujourd’hui! Ça va faire 7 ans qu’il est décédé, vendredi. Je m’ennuie de lui toujours autant!

Sur ce, bonne journée!





Mes choix pour X360

26 12 2009

Dernièrement, j’ai eu l’occasion d’acheter quelques jeux pour mon XBox 360 que j’ai eu pour ma fête en septembre, au grand dam de mon épouse. En plus de celui que j’ai eu pour Noël ce matin. Je vous dresse donc un top 3 des moins précis, puisque ce n’est que les jeux que j’ai présentement:

3 – Assassin’s Creed

Le premier de la série. Je n’ai pas encore essayé le 2ème, je devrais l’acheter bientôt. Mais le premier reste un classique, par ses graphiques surprenant, sa mécanique innovatrice, et son histoire intrigante.

2 – Street Fighter 4

Le monde de mon âge vont surement se rappeler de SF2, et ne seront pas déçu par le 4ème. Les mêmes personnages, les mêmes moves. Mais avec des graphiques en cell shade des plus hallucinant. J’attends d’avoir pratiqué un peu plus avant d’essayer online…

1 – NHL 10

Le classique. Côté gameplay et graphique, le jeu est égal à lui-même, c’est-à-dire excellent. Le highlight pour moi est le mode “Be A Pro”. Tu crée un joueur, Il se fait repêcher, et tu suis son cheminement. En plus, quand il est sur le banc, tu regardes le jeu du banc, et le coach te donne des conseils. Très bien fait!!

Bon, c’est très sommaire, mais c’est ce à quoi je joue présentement. J’ai une carte de 75$ au Carrefour Laval, plus un jeu que je n’aime pas que je veux vendre, donc EBGames va être mon ami!! À ce moment, j’irai de d’autres commentaires.

Quelqu’un a des suggestions?





Joyeux Noël

24 12 2009

Je suis un fanatique du temps des fêtes! Dès le 1er décembre, j’écoute de la musique de Noël, mon IPod joue des films de Noël, je fais mes fameux fudges à la menthe, et j’écoute Astérix à Ciné-Cadeau…

Pour moi, le temps des fêtes n’est pas juste un temps pour acheter des cadeaux, comme j’ai mentionné hier. Pour moi, c’est un moment pour relaxer, pour oublier nos problèmes. Pour retomber en enfance quelque peu, et laisser nos problèmes d’adultes de côté pour un mois. On est déjà assez stressé comme ça dans le monde d’aujourd’hui, ça me fait du bien de me rappeler les beaux souvenirs de mon enfance.

Je sais que pour plusieurs personnes, les souvenirs de Noël sont peut-être désagréables, voire même douloureux, et c’est peut-être hypocrite de ma part de penser comme je pense. Je le sais, et je l’admets. Mais c’est comme ça! Pour moi, c’est un moment heureux, et je l’assume pleinement. Je sais que c’est hip ces temps-ci d’être malheureux par solidarité, mais pas pour moi!

Mais à ceux qui n’ont pas de bons souvenirs, je dis ceci: Créez vos propres souvenirs! Ne laissez pas vos mauvaises expériences empoisonner votre temps des fêtes. Soyez généreux, amusez-vous, et créez vos traditions et vos souvenirs. C’est tellement une belle saison, ne passez pas à côté!

Mais avant tout, passez d’excellents moments, en compagnie des vôtres. Attention à la boisson si vous conduisez. Reposez-vous, mais surtout…

Joyeux Noël à tous!





Noël n’est pas nécessairement commercial

23 12 2009

C’est le temps des fêtes! Noël est dans 2 jours! Une belle petite neige tombe… Mon coeur est léger!

Bon, ok, ça sonne un peu cul-cul, mais ça vous donne une idée du feeling. Par contre, il y a un autre feeling qui semble envahir les gens que je trouve bizarre. On l’entend d’à peu près tout le monde:

“Noël est devenu trop commercial”

Je suis d’accord sur certains points. C’est pas normal que les publicités de Noël commence le 1er novembre (des fois même avant). D’ailleurs j’ai toujours dit qu’on devrait célébrer l’Action de Grâce en même temps que les Américains, pour nous donner un break… Aussi, je sais pas si vous écoutez la radio dans votre char, mais si vous portez une attention aux publicités, j’ai une question pour vous: Y a tu vraiment quelqu’un qui va offrir un char en cadeau à sa femme ou son chum?

Sauf que pour moi, Noël va devenir commercial seulement si je le laisse devenir commercial. J’achète pas trop dans le temps des fêtes, parce que j’ai pas beaucoup de cadeau à faire (ma femme, un échange de cadeau dans ma famille, c’est pas mal tout…). Mais le pire la-dedans, c’est que j’aime magasiner dans le temps des fêtes. Je suis aller au centre-ville, dimanche. Ce soir, je m’en vais au Carrefour Laval. Oui oui, comme un malade, un 23 décembre, je m’en vais au Carrefour! J’aime ça! J’aime l’ambiance.

Regardez n’importe quel film de Noël. C’est quoi le message? Achetez? Non! Regardez The Christmas Carol (n’importe quelle version, ma préférée, c’est celle des Muppets, Michael Caine est trop fort). Regardez Miracle On 34th Street. Regardez Scrooged, Santa Clause, Polar Express. Dans tous ces films-là, c’est des messages d’amour, d’espoir, d’entraide, de partage.

L’important, si on ne veut pas faire de Noël une fête commerciale, c’est de laisser de côté les publicités de Noël, les pressions d’achats. Il faut garder les bons côtés, se faire de bons souvenirs. Et simplement s’amuser! :)

Après tout, si tout le monde dit que Noël est trop commercial, ça veut dire que tout le monde participe à rendre Noël commercial!





Érosion du français?

22 12 2009

J’arrête pas d’entendre parler du fait que le français est en disparition à Montréal. Richard Martineau a écrit dernièrement qu’à chaque fois qu’il va dans un commerce, il se fait servir en anglais.

C’est drôle, parce que j’ai passé la journée dans le centre-ville, dimanche. Si il y a un endroit reconnu pour son manque de français, c’est bien le centre-ville!

Premier arrêt, La Baie. Si il y a un magasin dans le centre-ville qui est anglophone, c’est La Baie. Me femme m’achète un complet pour Noël, donc on se rend dans la section pour hommes. Les deux préposés qui m’ont aidé m’ont d’abord abordé en français. On a poursuivi la conversation en anglais, mais tous les préposés que j’ai vu dans ce département parlaient français.

Ensuite, toujours à La Baie, nous allons dans les bijoux, pour un cadeau pour elle. On commence par Swarovski, où je ne peux dire vraiment quelle langue elle parlait, puisqu’elle ne parlait pas du tout. Ensuite, dans la section des montres, la représentante des montres Guess nous accueille en français.

Direction Place Montréal-Trust. Ma douce moitiée doit aller chez Reitmans, où elle essaie le magasin au complet (c’est pas nouveau! ;) ). Je reste à l’extérieur pour contempler le gigantesque sapin de Noël du Montréal-Trust. (anecdote: c’est à ce moment que j’ai lu sur mon Blackberry que Brittany Murphy est morte!). Ma femme m’appelle pour que je lui donne son avis. La préposée la conseille en français. La caissière lui dit “Ça fera quarante-deux et soixante-trois”. (Juste ça? Elle a essayer tout ça pour finir avec une paire de pantalon?).

Ensuite, un arrêt chez le plus anglophone des stands à café: Starbucks! C’est le temps des fêtes, et je veux mon classique. La caissière me donne le classique “Bonjour / Hi!”. Je commande en anglais, parce que je ne sais pas comment dire “Venti Peppermint Hot Chocolate” en français sans avoir l’air con. Mais je note que certaines personnes se font servir en français sans problème.

On monte quelques étages vers le Indigo. Je tombe sur un livre sur la carrière de Ray Scapinello, ancien juge de ligne de la NHL (j’en oublie presque le cadeau à ma femme sur un comptoir), et la saison 2 de 24 à 20$. À la caisse, la caissière commence en français, j’ai poursuivi en anglais, elle demande à sa collègue de l’aide en espagnol, et elle me dit “Bonne journée!”. Je suis confus…

On termine la journée par un souper chez Carlos & Pepe’s. La serveur nous accueille en français, mais par habitude, ma femme poursuit la conversation en anglais. Et lorsque la serveuse nous demande “Would you like something to drink?”, elle lui répond “Non, seulement de l’eau!”. Le reste de la soirée s’est déroulé en français.

Ma femme et moi sommes complètement bilingues. Elle a étudié à Champlain et Concordia, et moi je regarde The Price Is Right depuis que j’ai deux ans. Alors je me disais que peut-être étant donné le fait que je me fous de la langue de la personne qui me sert, je ne voyais pas de problème. Mais après ma journée de dimanche, je me dis que le français se porte encore très bien à Montréal!

Je sais que c’est seulement une journée, mais j’essaie de me rappeler la dernière fois qu’on a refusé de me servir en français. Même un dépanneur à NDG m’a déjà servi en français!

Je me demande sérieusement où est-ce que M. Martineau va magasiner…