La fin d’une époque

25 09 2013

Ma décision est prise. Après 11 ans comme arbitre au hockey mineur, je ne reviendrai pas cette année. Pour la première fois en 20 ans, je ne serais pas impliqué dans des arénas en terme de hockey mineur. Parce qu’avant d’être arbitre, j’ai été marqueur pendant 9 ans.

J’aurai 34 ans demain, ce qui veut dire que j’aurai passé plus de la moitié de ma vie dans les différents arénas de Montréal, et de Laval. Je crois que j’ai assez donné.

J’avais commencé à prendre ma décision après la coupe Best Buy en février dernier. La Coupe Best Buy, c’est un peu la seule chose que je voulais faire, c’était également la raison pourquoi j’ai passé la dernière saison à Laval. C’est un tournoi de hockey qui se déroule à l’extérieur, quelque chose que je voulais faire. Et j’ai eu un plaisir énorme à le faire. Après le tournoi, j’ai commencé à penser que ça serait ma dernière saison.

Mais il y avait une partie de moi qui ne voulait pas lâcher. En partie parce que j’avais quand même du plaisir à arbitrer, mais il y avait autre chose. Depuis mes débuts, j’avais cette pensée utopique de dire que moi, en tant qu’arbitre, je pourrais faire une différence dans le hockey mineur. Je me disais que si je persistais à tenter de rendre l’expérience plus humaine et plus agréable pour les jeunes, les coachs, même les parents, qu’un jour, ça allait se propager, et rendre le hockey mineur plus le fun. C’était probablement ridicule de penser comme ça, mais je le faisais, soir après soir.

Puis, un soir de mars, j’ai eu un match horrible. Un match qui m’a vraiment reviré à l’envers. Un coach irrespectueux, des joueurs hors de contrôle, et des parents sans classe qui sont allé jusqu’à lancer une bouteille sur la glace, pour des pécadilles. Et c’est ce soir-là que j’ai réalisé que, si je voulais vraiment faire une différence, il me restait un calisse de gros bout de chemin à faire, et je n’étais plus certain si ça valait la peine.

J’ai quand même terminé la saison, j’ai eu d’excellents matchs dans les séries, et ça s’est relativement bien terminé. Mais j’ai quand même gardé ce petit arrière-goût amer pendant l’été. Et après plusieurs mois de réflexion, j’ai décidé que c’était tout.

Il y a une partie de moi qui quitte avec le sentiment que j’ai pas fini ce que j’avais commencé. Je sais que c’est con, Mais je me dis que, de toute façon, c’était presqu’impossible que je change quoi que ce soit. Le hockey mineur est malade, et les gens qui sont en position de changer les choses ne veulent pas bouger, soit parce que ça les satisfait, ou bien parce que ça ne cadre pas avec leur power trip, ou bien c’est simplement dans le but de garder leurs positions. Les hauts-dirigeants du hockey mineur, que ça soit au niveau provincial, régionnal, ou des associations (pas tous, faut pas généraliser, mais beaucoup) pensent à leurs propres intérêts et ceux de leurs organisations avant ceux des jeunes, et c’est ÇA qui rend le hockey malade.

Mais bon, ça donne rien. En fait, j’ai l’air cynique et amer, mais je ne le suis pas. Parce qu’en bout de ligne, je garde d’excellents souvenirs de mes 11 années sur glace et de mes 20 années totales comme officiels. J’ai eu des collègues incroyables, des partys mémorables (même si il y en a que je me rappelle plus ou moins), des anectodes à la tonne, et des moments que je me rappellerai toute ma vie.

Est-ce que c’est définitif? Pas nécessairement. Je n’ai pas brûlé aucun pont avec les staffs d’arbitre avec lesquelles j’ai travaillé, donc si jamais je m’emmerde trop cet hiver, je peux toujours retourner l’an prochain. Mais je reviens rarement sur mes décisions. Peut-être par orgueil, mais je prends habituellement des décisions réfléchies dans ces cas-là. Mais je ne ferme pas la porte. L’arbitrage est quelque chose de vraiment passionnant. Qui sait, peut-être je vais me lancer dans le baseball, ou le football, ou le basket?

Mais pour l’instant, je vais prendre le tout un jour, une semaine, un mois à la fois. Je vais reprendre mes dimanches soirs, pour commencer! Après, on verra bien…

Advertisements




Back to the grindstone!

14 07 2013

I have just spent the most awesome two weeks vacation ever! One week spent at home, with the wife,  enjoying the pool, running errands that were overdue, but most of all, relaxing! The second week, spending some quality time in Jamaica, where we just had a ball!

Now don’t get me wrong! I love my job. I’m one of those fortunate ones who love their jobs, and I’m not just saying that. I truly believe it. But it still is a demanding and stressful job,  and the two weeks off were a welcome break fro  the beautiful madness that is my job.

But now, after some well deserved time off, I ended it with a fine glass of Johnny Walker Double Black, and a nice relaxing Cubana cigar, sitting on the back porch. A perfect end to a perfect vacation!

And now the batteries are fully charged, and I’m ready to get back to work. Bring it on!





5 years of pure happiness!

14 06 2013

Exactly 5 years ago, today, I took what society likes to call “the big plunge”. To me,  it never was, really, I wanted to get married. I had been with Nancy for a while, and I knew that she was the one.

Well, that was 5 years ago, and we still love each other like day 1. We bought a house almost 3 years ago,  and we are working very hard towards the next steps of our life together.  It has its disappointments, it’s ups and downs, but in the end,  I know I can count on her, and she can count on me.  We’ve had it rough these last couple of months or years, but I know that whatever happens, we’ll get through this together, and our dreams will come through!

Nancy, thank you so much for being in my life. You’re everything I ever wanted in a wife, and I will love you forever!





Goodbye 2011

31 12 2011

Just a few short hours before the end of 2011. A year of ups and downs…

It started kinda crappy. I lost my job at the end of February. I was kinda devastated at first, but in hindsight, it was a blessing, cuz I don’t think I would have been able to work there too long. A hugely unionized office, and you know my thoughts on unions.

I found a job not too long after, but the first few weeks were hell. I even developed some panic attacks, and started questioning my choice of working there. As it turned out, once I got accustomed to the company, I now feel at home there. So much, in fact, that they have given be a permanent position with the company, instead of being a consultant. Huge pay raise, awesome benefits, and a sense of accomplishment I’ve never had in any of my previous jobs.

I also got to enjoy my first summer in our new house, in our pool, where we even hosted a few barbecue. I was really a great summer.

Finally, I was able to cross the pond for the first time about a month ago, when we spent a week in Paris. A truly amazing city, where we saw things I always dreamed of seeing. And those Christmas markets were truly amazing. We’re so going back next year!

So tonight, we’re hosting New Year’s Eve at our house, about 30 family members will be there. I’m really excited, albeit a little nervous. But we’re going to celebrate in style!

To you and yours, a Happy New Year 2012!





Un excellent Noël

26 12 2011

Un beau congé, de la neige, les DVDs des meilleurs matchs du Canadien, Skyward Sword, une belle tablette Galaxy Tab de Samsung (avec laquelle je vous écrit présentement), mais, surtout, du bon temps passé en famille, et aussi avec la femme de ma vie!

Je pouvais pas demander mieux pour Noël!





La satisfaction du devoir accompli

17 12 2011

Aujourd’hui, au bureau, j’ai livré un projet super important pour la compagnie. Sans entrer dans les details, disons que c’était un sujet qui s’étaient retrouvé dans les médias au cours des dernières semaines, donc qui avait beaucoup de visibilité.

Et bien aujourd’hui, on a livré notre projet avec grand succès! Aucun problème, aucun anicrone, on a branché et ça a fonctionné! On a eu des félicitations de plusieurs intervenants et de Vice-Présidents, c’est donc un franc succès!

Et c’est ça qui est le fun avec cette job-là! Quand tu fais une connerie, tu te le fais dire. Mais quand tu fais un bon coup aussi on te le dit, et c’est extrêmement valorisant!

Maintenant, examen à l’université, et party de Noël par la suite! Je l’ai mérité je pense! :)





FrancRiopel.com … pour vrai, maintenant!

14 12 2011

Quand j’ai reparti mon blog en juin dernier, je l’ai appellé “francriopel.com”, en espérant que bientôt, je fasse l’aquisition du nom de domaine pour vrai! Et bien maintenant, c’est fait! Welcome to francriopel.com !!!

I remember, at the beginning of internet, the sheer thought of owning your own domain name was just surreal. Heck, in the early to mid 90s, just having your own email address was amazing. Domain names were expensive, also, back then.

Donc inutile de vous dire que ça me rend un peu humble d’avoir mon propre nom de domaine. J’y pense depuis des années, et maintenant, c’est fait! Faudrait juste que je post un peu plus… ;)