Toute bonne chose a une fin…

26 05 2010

Ça m’a pris deux jours avant de ramasser mes idées concernant l’élimination du Canadien. Disons que mon feeling est un peu partagé…

D’une part, il y a un côté mauvais perdant! Les Flyers ont pas une si grosse équipe que ça, ils ont simplement gagné avec l’intimidation, c’est tout. Leighton est une merde, Hartnell est une vidange. C’était nous autres l’équipe Cendrillon. Ils nous ont volé notre titre… C’était notre année! Je suis un peu amer, parce que j’aurais tellement vu une annonce de la NHL, avec les 3 co-capitaines qui soulèvent la 25ème Coupe Stanley, en reverse, avec l’inscription “History Was Made!” Ça arrivera pas, par contre…

D’une autre part, je suis quand même conscient de ce que l’équipe a accompli. Qui aurait cru que le CH aurait pu se rendre si loin? Battre les Capitals et les Penguins, back to back, c’est quand même assez spécial, même si ça tout été fait pour rien. On aura quand même pu rêver ;)

D’ailleurs, une petite statistique! Depuis 1980, soit depuis qu’il y a 16 équipes admises dans les séries, le Canadien n’a atteint la troisième ronde que 6 fois:

  • 1984, l’année de la bataille du Vendredi Saint;
  • 1986, l’année de la 23ème Coupe Stanley;
  • 1987, où ils ont été éliminé en 3ème ronde par les Flyers (incluant la fameuse bataille générale d’avant-match).
  • 1989, ils ont perdu la finale de la Coupe Stanley contre les Flames.
  • 1993, la 24ème Coupe;
  • 2010, cette année.

On dira ce qu’on voudra, mais 6 fois en 30 saisons, c’est quand même un exploit que le CH a réalisé cette année, et on devrait en être fier.

En espérant qu’ils peuvent répéter ceci à nouveau l’an prochain…





C’est ça, souffrir pour l’équipe!

21 05 2010

À tout ceux qui se demandait pourquoi le Canadien a perdu les deux matchs à Philadelphie, c’est simple! Ils ont eu peur de se salir!

Regardez (ou rappelez-vous) les deux premiers matchs. Jamais les joueurs du Canadien entraient dans l’enclave. Sur le bord des bandes, au lieu d’y aller avec l’épaule, il poussait avec le bout du bâton. C’est plate mais ça marche pas avec les Flyers.

Au contraire, il faut faire comme ils ont fait, hier. Ils ont fait du traffic devant le filet, ils ont foncé avec l’épaule … bref, ils n’ont pas eu peur d’avoir mal. Et contre Philadelphie, tu vas avoir mal! Mieux que ça, ils ont réussi à jouer le jeu des Flyers (par exemple, les double-échecs) sans exagérer et prendre des punitions stupides!

Ils ont fait perdre la tête aux Hartnell, Carcillo et autres Pronger, et ça été facile après ça. Ils ont fait prendre des punitions. Par exemple, Bergeron, qui a forcé le passage entre la bande et Coburn, et a fait prendre une punition à ce dernier! Juste parfait!

Si le Canadien peut continuer à jouer comme ça et ne pas avoir peur des Flyers, ça va finir en 6… ;)





Qui est-ce qui à eu cette brillante idée là ?!?!?

19 05 2010

Souvent, une idée a l’air bonne en théorie. Dans un meeting, c’est facile de sortir des idées. Mais une fois l’idée mise en pratique, c’est pas fort…

Récemment, les fabriquants d’ordinateurs ont commencé à tranquillement enlever les ports PS/2 pour les claviers et souris sur leurs desktops. L’idée est là, en théorie. On se sert juste de claviers et souris USB, moins de confusion pour Monsieur et Madame Tout-le-monde, plus d’accessibilité, etc…

Sauf qu’une fois mise en pratique, on se retrouve avec un joyeux problème…

J’ai un ordinateur de marque Dell sur mon bureau que je dois réparer. Windows ne démarre même pas. Je veux y mettre le CD de Windows pour soit faire un repair, ou à la limite réinstaller Windows. Le problème, c’est que le disque Windows ne reconnait pas les périphériques USB. Ce qui fait que je ne peux pas faire aucun choix dans le menu.

J’ai vraiment aucune idée de ce que je peux faire. Je pourrais essayer de l’ouvrir avec un live CD de Linux, et aller chercher les fichiers dessus, mais à part ça, je suis fait! En plus, je ne peux même pas mettre l’ordinateur sur ma switch KVM, parce que c’est des PS/2. Faut donc un clavier et une souris à part. Mon bureau est déjà assez petit comme ça…

C’est ben beau penser à Monsieur et Madame Tout-le-monde, mais c’est pas eux autres qui les réparent les ordinateurs…





Du hockey comme dans le bon vieux temps

18 05 2010

Je devrais parler de la game de ce soir. De pourquoi ils ont perdu. De pourquoi j’avais raison quand je disais qu’il faisait une gaffe en se débarassant de Big Georges Laraque. Mais ça me mets trop en crisse, faque je vais ressortir quelque chose…

Ça se passait en mai 1987. Finale de conférence entre Philadelphie et Montréal (ça vous rappelle quelque chose?).

Tout au long de la série, Shayne Corson et Claude Lemieux aimait, à la fin de la période de réchauffement, rester une fois que tout le monde est sorti et lancer quelques rondelles dans l’autre filet. Pour une raison bizarre, ça énervait les joueurs des Flyers, et ils essayaient d’empêcher ça (comme, par exemple, tourner le filet vers la bande).

Le soir du 6ème match, Lemieux et Corson ont sorti de la glace les premiers. Les joueurs des Flyers sont donc sorti, et une fois la patinoire vide, Lemieux et Corson sont retournés sur la glace pour faire leur petite routine.

Sauf que dès que les deux joueurs sont embarqués, Ed Hospodar et Glenn “Chico” Resch, sont également revenu. Hospodar a sauté sur Lemieux, pendant que Resch tenait Corson à l’écart. Ça n’a pas été trop long, les deux vestiaires se sont vidés, s’en ai suivi de plusieurs combats, dont Chris Nilan et Dave Brown qui sont rester accroché pendant pas loin de 10 minutes.

C’est une des foires qui m’a toujours marqué, parce qu’on se préparait à regarder la game, chez nous, j’avais 7 ans, et j’ai vu exactement ce que vous voyez là (incluant Bernard Derome au début). D’ailleurs, en écoutant, j’ai plusieurs flashbacks de cette soirée là! Aussitôt qu’on a su qu’il y avait eu quelque chose, on a mit une cassette et on l’a enregistré. Surtout parce qu’on savait que mon oncle était au Forum ce soir-là.

Me semble que ça prendrait quelque chose de même pour réveiller la gang de Jacques Martin! Ah, c’est vrai! On a congédié Big Georges.

P.S. : Belle moustache, Carbo!!!





De tout et de rien: Édition CH

13 05 2010
  • Wow! Juste wow! J’en reviens pas encore! Le Canadien qui a réussi à passer Pittsburgh! On peut vraiment dire que c’est l’équipe Cendrillon de la ligue, cette année! Un peu comme les Panthers en 1996, moins les rats!
  • Encore des sans-génies qui viennent gâcher les festivités dans le Centre-Ville. Vous savez, quand on passe à quelque part où il y a plein d’autos de polices, on fait toujours une farce, genre “ils sont trop occupés, c’est le temps d’aller faire une banque”. Ben ces déchets de la société le font pour vrai, eux autres. C’est crissement poche, parce que ça nous fait passer pour une ville de tout croche.
  • En même temps, qu’est-ce que les commercants de la Ste-Catherine attendent pour se mettre des grillages que tu descends avant de fermer? Il y en aurait pas de problème.
  • Gonchar faisait un très beau dodo sur le but de Moen. Rendu là, il aurait pu juste freiner et le laisser aller, au moins il se serait moins fatigué.
  • L’intention de RDS était bonne de montrer des images du Centre Bell, mais bâtard, ils auraient pu prendre une meilleure caméra. On aurait dit le caméscope que ma tante s’était acheté en 1988. Pis en plus, la caméra ne bougeait pas. Le Centre Bell est rempli de caméra HD, ils auraient pas pu en prendre une, pour qu’on voit le tout comme il faut? Je sais pas de quoi ça avait l’air sur une télé en SD, mais sur ma HD chez nous, ça faisait peur! (En passant, RDS, c’est “Si Nécessaire”. Pas “Si Néccessaire”. Un seul C. Vous l’avez marqué 2 fois en plus!)
  • Cammalleri est tout un joueur. Son but d’hier, tout comme les autres de la série, était de toute beauté.
  • Dans un billet précédent, j’avais mentionné que pour avoir des chances contre les Pens, la défense allait devoir travailler, et je crois bien qu’ils l’ont fait. En fait, Halak a bel et bien volé la série contre Washington, mais contre Pittsburgh, même si il a été brillant, c’est l’équipe en général qui a gagné. Les défenseurs bloquait les tirs, les attaquants faisaient les jeux, et le goaler les arrêtait! Pas plus compliqué que ça!
  • Comme je disais dans le même billet précédent, maintenant qu’on a passé les Penguins, sans Markov, je suis très optimiste pour la suite. C’est possible. Très possible, même! Et je crois qu’on va avoir un printemps des plus malades!!!
  • Faut que je me trouve des billets pour le match 3 ou 4.

En attendant…

GO HABS GO!!!





Observation à RDS…

5 05 2010

Petite observation que j’ai eu avec ma femme, hier…

Vous savez, quand on regarde un match de hockey à RDS, pis avant d’aller à la pause, on voit un building quelconque autour du Centre Bell? Par exemple, la tour IBM, ou la Tour CGI, où le Centre Bell lui-même?

Ce que je me demande: Est-ce qu’il y a vraiment un caméraman que sa seule job, c’est de rester dehors pendant le match, à attendre la pause commercial, et que, 3 fois par période, il filme un building au hasard pendant 10 secondes? C’est pas comme si le gars a vraiment le temps de sortir du Centre Bell, courir jusqu’à Drummond/René-Levesques, filmer la Tour CGI, courir dans le Centre Bell et retourner filmer la game près de la bande.

Me semble que c’est un gaspillage de ressources, non?

PS: Et non, je crois pas que c’est des images pré-filmées. Le ciel est souvent de la bonne couleur (devient de plus en plus noir à mesure que le match avance), si il neige dehors, il neige aussi sur les images…





La saga Adobe v. Apple

3 05 2010

C’est quand même amusant ce qu’on voit. Une belle guerre de cour d’école entre Apple, qui refuse de laisser entrer Flash sur les iPod Touch, iPhone et iPad, et Adobe, qui voit une bonne part du marché s’envoler à cause de ceci.

Le plus drôle dans cette histoire, c’est de voir les deux partis essayer de nous faire croire qu’ils agissent d’abord et avant tout pour le bien des consommateurs, quand, au fond, c’est surtout simplement une question d’argent.

Mais au fond, c’est pas mal dur de dire “qui dit vrai” dans cette histoire-là. Dans mon cas, en tout cas, j’ai de la misère à prendre un côté. Une chose est sûre, par contre: C’est la faute d’Apple. C’est Apple qui a créé cette situation. Est-ce, par contre, que c’est justifié pour Apple d’agir comme ça? La question se pose.

Tout d’abord, Adobe (et la plupart du monde) accuse Apple de vouloir plus d’argent, de fermer son système et de ne pas s’ouvrir (open standard). On dit qu’Apple ne veut que promouvoir ses propres outils, et ainsi faire plus d’argent. Et c’est vrai dans un sens. Apple est très propriétaire de ses plateformes. C’est la même chose pour les ordinateurs. Vu que tu ne peux installer que les produits faits ou approuvés par Apple, ils ont tout le loisir de charger le prix qu’ils veulent, puisqu’il n’y a pas de concurrence.

Par contre, cette façon de faire n’a pas que du mauvais… En effet, s’il y a une chose qui fait la force d’Apple, c’est la stabilité et la performance. Pourquoi est-ce que ceux qui font du montage photo ou video utilise des Macs? Parce que tous les matériels qui peuvent rouler sur un Mac ont été testés et optimisé par Apple pour offrir les meilleurs performances. À l’opposé, sur PC, les périphériques sont simplement testé pour fonctionner. Mais il y a tellement de fournisseurs différents, il est facile d’en trouver un non-compatible avec un autre, ou bien d’en avoir un qui ralentit le système sans le vouloir. En agissant de cette façon en rapport à son iPhone (et par conséquent, le iPad), Apple s’assure de la stabilité de l’appareil, ce qui contribue à son succès.

Dans un autre ordre d’idée, Apple a raison de s’offusquer lorsqu’Adobe les accuse de ne pas être open. Avez-vous déjà essayé de faire un page Web en Flash. Ou de faire une simple petite animation Flash? Le seul logiciel qui permet de faire cela, c’est Adobe Flash (anciennement Macromedia Flash). Ce logiciel là coute une fortune. Par contre, n’importe qui peut faire du Java ou du HTML5. Faque pour l’ouverture, Adobe peut repasser.

J’ai de la misère à prendre un côté. Faut dire que je n’ai ni iPhone, ni iPad, ni iPod Touch (que j’appelle maintenant iPad Nano), donc je ne peux pas voir si l’absence de Flash crée vraiment un problème. Va falloir voir quelle compagnie va l’emporter. Est-ce que Flash va s’améliorer et devenir tellement populaire que Apple va abdiquer et l’intégrer à sa passerelle, ou bien est-ce que Steve Jobs a vu juste et Flash va tranquillement disparaître à mesure que les concepteurs vont vouloir être visible sur iPad?