Students, listen to this song NOW!

27 04 2012

CHOM could not have picked a better moment to play this song yesterday. “Revolution” by the Beatles.

I invite all the students currently boycotting their classes to download and listen to the song, and pay extremely close attention to the lyrics! Hopefully, you’ll get the message!

You say you want a revolution
Well, you know
We all want to change the world
You tell me that it’s evolution
Well, you know
We all want to change the world
But when you talk about destruction
Don’t you know that you can count me out
Don’t you know it’s gonna be all right
All right, all right

You say you got a real solution
Well, you know
We’d all love to see the plan
You ask me for a contribution
Well, you know
We’re doing what we can
But when you want money
For people with minds that hate
All I can tell is brother you have to wait
Don’t you know it’s gonna be all right
All right, all right
Ah

Ah, ah, ah, ah, ah…

You say you’ll change the constitution
Well, you know
We all want to change your head
You tell me it’s the institution
Well, you know
You better free you mind instead
But if you go carrying pictures of chairman Mao
You ain’t going to make it with anyone anyhow
Don’t you know it’s gonna be all right
All right, all right
All right, all right, all right
All right, all right, all right

I seriously can’t help but smile when I read this!

Advertisements




Chercher le trouble

16 03 2010

Encore cette année, les manifestants contre la brutalité policière ont fait le trouble dans les rues de Montréal, hier.

D’année en année, l’histoire se répète: pour protester contre la brutalité policière, on met le feu. On brise des vitres, et on lance des briques sur les policiers. Et pour toujours rester dans la tradition, on proteste quand on se fait arrêter.

C’est drôle, mais quand moi j’étais jeune, j’ai jamais eu de problèmes. Bon, j’étais pas un gangster, mais j’étais pas non plus un petit gars sage. Mais je faisais pas exprès de me retrouver dans une situation où la police devait intervenir, Et si ça arrivait, j’allais pas brailler parce que la police me brimait dans mes droits.

Je me rappelle d’un soir où on s’est fait collé en sortant d’un bar. Il y avait 4 chars de police et 1 camion. Ils ont demandé les papiers de tout le monde, et regardé dans la valise. Un coup les vérifications faites, ils nous ont laissé partir. Pas d’arrestation bidons, pas de frame-ups. Mais aussi, personne d’entre nous n’a chialé.

Le problème, souvent, c’est que ceux qui se plaignent de brutalité policière sont souvent ceux qui l’ont cherché. Ils se plaignent que les policiers les ont secoués et menottés de force, mais c’est eux mêmes qui ont frappé le policier en premier. Selon eux, le policier peut se faire frapper mais ne peut pas user de force pour maitriser quelqu’un de violent.

J’imagine que c’est ça le problème avec la société. On ne respecte plus l’autorité. On chiale parce que les policiers ont des quotas de tickets à donner, mais ils donnent quand même pas des tickets pour rien. C’est sur que le policier te donne un ticket, tu roulais à 75 dans une zone de 50. Ah, mais c’est vrai! T’es un bon conducteur, t’es pas dangereux à 75, donc le policier aurait pas du te donner de ticket. Belle mentalité de cave, ça! Les lois sont bonnes, tant et aussi longtemps que ça ne me m’empêche pas de faire quoi que ce soit!

Y compris lancer des bouteilles aux policiers et mettre le feu à des chars!

Quand je pense qu’après ça, le monde chiale parce qu’on veut les empêcher de porter des masques lors de manifestation.